Un chanteur et une accord&ea`oniste lien vers la page d'accueil illustration gramophone
 

Le Gramophone Géant

La finalité du duo « Les Amants de la St Jean » étant avant tout de recréer une ambiance d’autrefois en chantant dans la rue avec possibilité pour le public de pouvoir participer à l’aide des paroles distribuées, le duo a voulu aller plus loin et créer un décor symbolique de cette époque où la chanson, la danse avait énormément d’importance.

Fascinés par la plastique de l’ancêtre du tourne-disque, le gramophone et tout ce que son image évoque, ils ont donc construit la réplique exacte d’un gramophone d’époque.

C’est à Thomas A. Edison que l’on doit l’invention du Phonographe en 1877. Comme les boîtes à musique à lamelles métalliques, le phonographe utilisait un tambour et non un disque. Le sillon musical gravé autour du cylindre était lu par montage du gramophone gÚantune pointe en bois reliée à un pavillon acoustique. La rotation du cylindre était activée par un ressort spiral d’horlogerie, mais le résultat sonore était plutôt médiocre et les cylindres s’usaient très vite sous la pression de la pointe, aussi 10 ans après, Emil Berliner remplaça-t-il le cylindre par un disque en zinc recouvert d’une couche de cire sur laquelle était gravée le sillon et le résultat prît le nom du GRAMOPHONE. C’est donc en partant d’un gramophone d’époque que Jacques Vérot, ingénieur de métier, a étudié et conçu un gramophone 5 fois plus gros que l’original.

menu de navigation

04 75 28 90 81 - Les-amants-de-la-St-Jean@wanadoo.fr

2 musiciens jouent les musiques de 1920-1950 Spectacle de rue, concert, soirée Quoi de nouveau dans l'actualité des Amants De La Saint Jean? Découvrez et procurez-vous le disque des Amants De La Saint Jean